Le PGCB inflige des amendes aux casinos Rivers et SugarHouse

Les exploitants des casinos Rivers Casino et SugarHouse Casino ont été sanctionnés par les autorités de réglementation de Pennsylvanie pour avoir autorisé des mineurs à jouer. Cela vient s’ajouter à une affaire qui a eu lieu en début d’année, impliquant des mineurs et la methode de paris sportif d’empirepronos.fr dans l’Etat de Pennsylvanie.

Le Pennsylvania Gaming Control Board a infligé une amende à deux casinos d’État pour des incidents impliquant des clients en état d’ébriété et des mineurs à qui l’on a permis d’accéder à la salle de jeu et à qui on a servi de l’alcool, a annoncé mercredi l’organisme de réglementation lors de la dernière réunion régulière.

Holdings Acquisitions, Co, qui exploite Rivers Casino à Pittsburgh, s’est vu imposer une amende de 90 000 $ pour de multiples incidents de jeu impliquant des mineurs et pour avoir servi de l’alcool à des personnes n’ayant pas l’âge légal pendant qu’elles étaient dans la salle de jeu. La Commission de contrôle des jeux de hasard a cité sept occasions distinctes où Rivers Casino a permis à des joueurs mineurs d’accéder à la salle de jeu, leur a permis de jouer et a servi de l’alcool à certains d’entre eux. L’un des incidents concernait une jeune fille de 17 ans qui a eu accès à la salle de jeu du casino et a pu jouer à ses machines à sous.

Six autres incidents impliquaient des clients âgés de 20 ans qui ont eu accès à la salle de jeu, ont pu jouer à ses tables de jeu et à ses machines à sous, et se sont vu servir de l’alcool.

SugarHouse, aussi, reçoit une amende très élevée

SugarHouse HSP Gaming, LP, aussi, a été condamné à une amende par l’organisme de réglementation du jeu de l’État. La société est titulaire d’une licence pour exploiter SugarHouse Casino à Philadelphie.

Elle a reçu une amende de 15 000 $ pour avoir échoué au contrôle de l’age des joueurs dans sa salle de jeu. Le Pennsylvania Gaming Control Board a déclaré mercredi que l’amende infligée à SugarHouse Casino découlait du fait que l’établissement de jeu n’avait pas surveillé correctement la distribution de boissons alcoolisées complémentaires à un client. Cela permettait au client de jouer en état d’ébriété et de causer de multiples perturbations dans l’enceinte du casino.

Dans une décision distincte, l’organisme de réglementation des jeux de hasard de Pennsylvanie a donné le feu vert à Mohegan Sun Pocono pour fournir des services de paris sportifs. Cette décision a été prise alors que les opérateurs de jeux d’argent de l’État se préparent à lancer leurs produits de paris sportifs en ligne.

Le propriétaire de Parx Casino à Bensalem a vu son permis d’exploitant de casino de catégorie 1 renouvelé par l’organisme de réglementation de l’État lors de sa réunion de mercredi. De plus, Parx a informé le Gaming Control Board qu’elle prévoyait de tester ses systèmes de paris sportifs en ligne ce mois-ci et de lancer les paris en ligne début juin. Le casino de Bensalem deviendra ainsi le premier casino de Pennsylvanie à lancer des paris numériques. Cette décision devrait accélérer la croissance du marché des paris sportifs de l’État.

La Pennsylvanie a légalisé les paris sportifs à l’automne 2017 dans le cadre d’une vaste réforme des jeux de hasard signée par le gouverneur Tom Wolf. Cependant, les premières installations de paris sportifs de l’État ont ouvert leurs portes qu’en novembre 2018.