L’Australie déploie de nouvelles règles pour lutter contre le jeu illégal en ligne

Les joueurs en ligne australiens pourraient voir leurs ordinateurs et appareils mobiles saisis s’ils sont soupçonnés de parier sur des sites de casino en ligne, comme celui-ci, en vertu d’un nouvel ensemble de règles édictées par l’Australian Gambling Center.

L’Australia Racing est l’organisme de réglementation chargé de superviser l’industrie des courses de pur-sang en Australie. Le régulateur a rapidement adopté une nouvelle vague de règles visant à réprimer les casinos en ligne offshore illégaux ciblant les parieurs australiens.

Bien que les Australiens soient autorisés à parier sur des sites Web légaux, ils préfèrent souvent les opérateurs du marché noir aux opérateurs réglementés, tentés par la promesse d’un meilleur produit et d’une meilleure cote. Selon un rapport publié, le marché des casinos en ligne valait à l’époque environ 400 millions de dollars australiens et devrait atteindre 900 millions de dollars australiens d’ici 2020.

Une étude affirme que le marché noir pourrait valoir jusqu’à 1,3 milliard de dollars australiens. L’argent va à des casinos illégaux qui ne contribuent pas à l’industrie des paris sportifs en Australie, contrairement aux entreprises réglementées.

Les nouvelles règles devraient entrer en vigueur le 1er août 2018. Ils s’appliqueront aux propriétaires de chevaux de course et aux entraîneurs. Les participants de l’industrie nationale des paris sportifs pourraient donc se faire saisir leurs appareils électroniques à des fins médico-légales s’ils sont soupçonnés de parier avec des opérateurs non titulaires d’une licence.